La Cylindromyia bicolor

Cylindromyia bicolor sur inflorescence de Menthe des champs / Un jardin dans le Marais poitevin.

Dans la série des mouches auxiliaires du jardin : la Cylindromyia bicolor, une tachinaire butineuse et parasite de la Punaise nébuleuse.

Elle n’a pas de nom populaire. Dommage. Elle l’aurait bien mérité. Son allure n’est en effet pas si banale. Et, surtout, sa présence est bien utile au potager ! 

Outre ses yeux rouge foncé, la Cylindromyia bicolor se distingue d’abord par son long abdomen. Cylindrique et légèrement arqué. Rouge et orné d’un triangle noir dans sa partie antérieure. Hérissé enfin d’épaisses soies noires : la marque de fabrique des mouches tachinaires.

Avec deux petits stabilisateurs bien visibles à la naissances des ailes fortement nervurées, c’est une butineuse assidue. Ici sur la Menthe des champs qu’elle explore du haut de ses très longues pattes noires. Est-il besoin de préciser qu’elle ne pique pas et reste parfaitement inoffensive en toute circonstance ?

Sauf pour les punaises. Et plus particulièrement la Punaise nébuleuse (Rhaphigaster nebulisa) qu’elle cible pour installer sa progéniture. Certes, ladite punaise, piqueuse de légumes et suceuse de sève, n’est pas une calamité tant qu’elle reste en petit nombre. Mais c’est un peu grâce à la Cylindromyia bicolor que l’on doit sa régulation.

En savoir plus sur la Cylindromyia bicolor avec le site quelestcetanimal.com

Découvrir d’autres insectes auxiliaires du jardin

Cylindromyia bicolor sur inflorescence de Menthe des champs / Un jardin dans le Marais poitevin.

 

Please follow and like us:
error