Le Lixus poudreux arrive trop tard

Lixus poudreux sur fleur de Dahlia / Un jardin dans le Marais poitevin.

Halte florale pour le Lixus poudreux en visite au jardin. Il n’y a plus de légumes, a priori, qui puisse l’intéresser. Ni ses larves. Tant mieux.

Lixus poudreux sur fleur de dahlia / Un jardin dans le Marais poitevin.La famille des charançons est extrêmement nombreuse. Et n’a pas vraiment bonne réputation. Celui-ci fait halte sur les fleurs de dahlia du jardin. Est-ce pour mieux cacher son jeu ? Il fait en effet penser au Lixus de la betterave. Mais la planche desdites betteraves est indemne. Ouf ! Plutôt le Lixus poudreux (Lixus pulverulentus) alors. Encore que l’examen n’en soit pas simple.

Car, s’il est bien pulvérulent, pubescence et pruine blanchâtres empêchent d’en bien voir la couleur des élytres. Brun, jaune et noir semblent s’y mêler. Du moins la silhouette est-elle sans équivoque. À la fois fuselée et trapue. Avec deux antennes coudées en forme de massue. Et, surtout, ce long rostre légèrement arqué. L’arme emblématique de la famille, déjà rencontrée ici avec le Charançon couronné.

Les pièces buccales sont à l’extrémité. C’est donc avec lui que la femelle perfore les tiges des plantes où elles installent ses larves. Pour le Lixus poudreux, c’est plutôt, entre autres plantes sauvages, la Mauve sylvestre. Mais aussi les fèves au jardin. Trop tard ! 

En savoir plus sur le Lixus poudreux avec le sitequelestcetanimal.com

 

Please follow and like us:
error