Le Lepture porte-coeur

Lepture porte-coeur sur bouton de marguerite / Un jardin dans le Marais poitevin.

Les entomologistes ont parfois un côté fleur bleue. Ils auraient pu opter pour Cupidon tant la flèche noire saute au yeux. Mais va pour Lepture porte-coeur !

Il a bien la silhouette d’un Lepture ! Élégant, haut sur pattes, le corps effilé, les longues antennes annelées… Ses élytres sont rouge et noir. Un rouge-sang bien soutenu. Et une tache noire dont le dessin lui vaut le sobriquet de Lepture porte-coeur (Strictoleptura cordigera).

La pointe dudit coeur est épaisse. Elle se prolonge jusqu’à l’extrémité des élytres. Également noire. Une livrée très graphique qui ne passe pas inaperçue sur les grandes marguerites blanches du jardin.

Comme la plupart des membres de la famille, c’est un inoffensif amateur de pollen. Coutumier des grandes ombellifères du halage et des prairies alentour, il est également à son affaire au potager. Il y broute paisiblement de marguerites en cosmos, de soucis en zinnias. Quant à ses larves, les branches mortes des haies et des fourrés leur vont très bien. Elles se développent en effet exclusivement sur les fibres de bois en décomposition. Rien à voir donc avec la sournoise pratique parasite des clairons !

En savoir plus sur le Lepture porte-coeur avec le site quelestcetanimal.com

Voir d’autres insectes du jardin

Lecture porte-coeur sur fleur de marguerite / Un jardin dans le Marais poitevin.

 

Please follow and like us:
error