La Fiancée fait des ravages

Noctuelle fiancée, dite Le Hibou / Un jardin dans le Marais poitevin.

La Noctuelle fiancée. Un des papillons les plus redoutés au potager. Surtout pour ses chenilles. Les trop fameux vers gris. Grands amateurs de plants de salades.

Chenille de la Noctuelle fiancée, le trop fameux Vers gris / Un jardin dans le Marais poitevin.Par facilité, on parle souvent de « la » Noctuelle pour évoquer un des principaux ravageurs du potager. Le vers gris. La chenille particulièrement vorace d’un papillon de nuit. Mais la famille « des » noctuelles est si nombreuse ! Voici sans doute, hélas, l’une des plus familières du jardin, la Noctuelle fiancée (Noctua pronuba), autrement appelée Le Hibou.

Sont-ce les petits coeurs ornant ses ailles antérieures brunes qui lui valent le surnom de fiancée ? Ou bien peut-être ses ailes postérieures jaunes bordées de noir que la « belle » dévoile avec parcimonie, à la manière d’un jupon, lorsqu’elle prépare pudiquement son envol… 

Quoiqu’il en soit, délogée ici de sa retraite diurne, à l’occasion d’un désherbage des artichauts, elle est en cette saison à son affaire. Pondre dans la terre fraichement travaillée pour les plantations et les semis. Une terre chaude, humide et meuble où ses chenilles pourront facilement s’enfoncer et se déplacer mais surtout trouver de quoi se repaître. Notamment des salades ! 

En savoir plus sur la famille des Noctuelles et la Noctua pronuba avec le site aramel.free.fr

La Noctuelle fiancée, dite Le Hibou / Un jardin dans le Marais poitevin.

 

Please follow and like us:
error