Un petit bijou dégingandé !

Trichie commune sur fleur de ronce / Un jardin dans le Marais poitevin.

Avec l’explosion des fleurs au jardin et dans les haies, voici venu le temps de la Trichie commune. Magnifique membre de la famille des cétoines.

Trichie commune sur fleur de ronce / Un jardin dans le Marais poitevin.On l’a déjà vue fin mai se repaître de pollen sur les inflorescences du Cornouiller sanguin. Rien d’étonnant donc à ce que la Trichie commune (Trichius zonatus) soit actuellement au rendez-vous des ronciers en fleurs ! 

Cousine de la Cétoine dorée et du Drap mortuaire, elle en diffère notamment par la forte pilosité rousse Trichie commune sur fleur de ronce / Un jardin dans le Marais poitevin.de son thorax. Par ses courts élytres également. Jaune pâle, ils sont marqués de trois larges taches noires et laissent entrevoir l’extrémité de l’abdomen, également velue, jaune vif.

Petit bijou lorsqu’elle butine, la tête enfouie parmi les étamines, elle est moins à son avantage lorsqu’elle se déplace. Hirsute, dégingandée sur ses hautes pattes noires, elle n’est pas très à l’aise. Et préfère s’envoler pour passer d’une fleur à l’autre. Quoiqu’il en soit, en petit nombre, la Trichie commune n’est d’aucun danger au jardin. Bien au contraire. Ses larves participent à la décomposition du compost et surtout des bois morts.

En savoir plus sur la famille des Cétoines et sur la Trichie commune avec le site aramel.free.fr

Trichie commune / Un jardin dans le Marais poitevin.

 

Please follow and like us:
error