L’Argus des anthyllides

Argus des anthyllides, mâle, sur salicaire.

Dans la série des “Petits bleus” du jardin, l’Azuré des Anthyllides, alias le Demi-Argus, est un familier des zones humides.

Argus des anthyllides, mâle, sur salicaire.Papillon de taille moyenne (25-30 mm d’envergure), l’Azuré des Anthyllides (Cyaniris semiargus) ne manque pas de sobriquets : Demi-Argus, le Petit bleu indigo, l’Argus violet… Et même parfois Le Mazarin. Non pas en référence au Cardinal mais bien plutôt à la couleur du mâle : loin du rouge cardinalice, un bleu foncé, tirant sur le violet. Bref, le “Mazarine blue” cher à nos amis anglais.

Ce bleu n’est pas uniforme mais fortement veiné, bordé de brun puis, in fine, souligné d’une frange blanche. On retrouve celle-ci chez la femelle dont le dessus des ailes est par ailleurs uniformément brun.

Le revers des ailes est identique pour les deux sexes. Un semi central de taches blanches pointées de noir s’y détache ainsi sur fond beige mâtiné de gris. Avec des suffusions bleutées près de l’abdomen. Mais aucune tache orangée ou noire à la marge. D’où le surnom de Demi-Argus qui souligne cette absence…

Sources : 

Argus des anthyllides, mâle, sur salicaire.

Sur les salicaires en bordure du halage. Pour l’essentiel, les petites taches blanches pointées de noir forment une longue ligne sinueuse d’une aile à l’autre.

Argus des anthyllides, mâle, sur salicaire.

 

Please follow and like us: