La Mouche tigresse

Coenosia tigrina sur feuille de Bident feuillé.

Une livrée passe-partout et une redoutable voracité : la mouche Coenosia tigrina est un discret mais précieux auxiliaire au jardin.

Coenosia tigrina sur feuille de Bident feuillé.Bon, c’est vrai, on a déjà vu mouche plus sexy ! Coenosia tigrina est à la fois minuscule – 6/7 mm – et dodue. C’est surtout l’abdomen rondouillard et courtaud qui lui donne cette silhouette replète. Et pas le moindre motif aux couleurs vives pour rehausser l’ensemble ! 

Certes, la blancheur de la petite tête ronde la distingue un peu. Les grands yeux rouge-bordeaux aussi. Mais la dominante est passe-partout. Gris jaunâtre, piquetée de taches plus sombre, hérissée de solides soies noires, tant sur l’abdomen que sur le thorax. Et même sur les pattes où alternent gris, noir et rougeâtre.

Reste que ladite mouche est bienvenue au jardin. Songez ! Malgré sa petite taille, ses qualités de chasseuse lui valent le surnom de Mouche tigresse. Et ses larves ne sont pas en reste. Petits vers et petits insectes au menu quotidien… Avec une prédilection, dit-on, pour la Mouche de l’oignon. Rien que pour cela, on lui pardonne volontiers d’aller aussi parfois chercher ses proies sur quelque cadavres ou excréments ! 

 Sources :

Coenosia tigrina sur bractée de Bident feuillé.

Pupe de la Mouche de l’oignon installée dans la tige d’un jeune plan d’ail.

Découvrir d’autres insectes auxiliaires du jardin. Ici le Syrphe du groseillier.

 

Please follow and like us: