La Sauge toute-bonne

Sauge toute-bonne et abeille charpentière.

Aromatique, spectaculaire, la Sauge toute-bonne compte parmi les belles mellifères du jardin. Très prisée notamment par l’Abeille charpentière.

Un de ses noms vernaculaires – l’Herbe aux plaies – rappelle les vertus officinales de la Sauge toute-bonne  (Salvia sclarea). Parfois cultivée pour son huile essentielle, son port buissonnant fait merveille au jardin. Avec de larges feuille gaufrée, aromatiques, et de spectaculaires hampes florales ramifiées.

Les fleurs blanc-bleuté y vont par deux. Une large bractée blanc-pourpre met chaque couple en valeur. À la manière d’un vaste parvis, elle facilite l’approche et la visite des pollinisateurs. Les plus gros, comme ici l’abeille charpentière, y prennent appui pour accéder aux longs tubes nectarifères.

Prise individuellement, chaque fleur évoque la Sauge des prés. Hormis les couleurs naturellement ! Ainsi, la corolle s’ouvre en deux lèvres superposées. Celle du dessus est caractéristique. En forme de faucille, elle abrite les étamines. Et un long style débordant qui s’enduit de pollen au passage des insectes.

Source : 

Sauge toute-bonne et abeille charpentière.

Des fleurs en tandem, réunies par une large bractée blanc-pourpre : immanquable pour l’abeille charpentière. Droit devant !

Sauge toute-bonne et abeille charpentière.

De fleur en fleur, thorax et abdomen se poudrent de pollen au contact des anthères “tombées” de la lèvre en faucille…

Sauge toute-bonne et abeille charpentière.

… et transportent la précieuse poussière ainsi récoltée vers le style débordant de la fleur suivante.

 

Please follow and like us: