Monsieur et Madame Libellule fauve

Libellule fauve, femelle.

Massive et lumineuse, la Libellule fauve ne passe pas inaperçue au potager. Jaune orangé pour Madame. Bleu clair pour Monsieur.

Libellule fauve, femelle.

C’est une des premières libellules du jardin. Elle y chasse dès la mi mai. Puis la Libellule fauve (Libellule fulva) disparaît progressivement en début d’été. Après la ponte dans un fossé du marais. Une existence assez brève. Essentiellement printanière.

Il s’agit ici d’une femelle. Le thorax roux, l’abdomen orange vif, souligné d’une ligne dorsale brun foncé. Finement nervurées, tachées de noir à leur attache, plus discrètement à leur pointe, les ailes se distinguent surtout par leur bordure jaune.

Le mâle est bien différent. Largement recouvert d’une fine pruine bleu clair. À l’unisson de ses yeux pâles. Principal point de comparaison avec la femelle : l’épais triangle noir à l’attache des ailes, surtout arrière, et, plus ou moins marquée, la petite tache sombre de l’apex. Mais pas de bordure jaune chez l’adulte.

Sources :

Libellule fauve, femelle.

Une tache triangulaire noir à l’attache des ailes, surtout arrière et, en plus du ptérostigma rectangulaire noir, une tache sombre plus ou moins marquée à l’apex.

Libellule fauve, mâle.

Fin mai 2021. Mâle en pause sur un épi de Brunelle commune.

Libellule fauve, mâle.

Fin juillet 2019. La pruine bleu clair s’est largement estompée chez ce mâle vieillissant en pause sur une structure de bambou du jardin. Les yeux sont restés bleus mais la dominante vire peu à peu au brun.

 

Please follow and like us: