La Mallota fusiforme

Mallota fusiforme sur fleur de mirabellier.

Avec son allure de petit bourdon, la Mallota fusiforme ne passe pas inaperçue sur le mirabelliers en fleurs. Une active butineuse.

Mallota fusiforme sur fleur de mirabellier.Encore une mouche qui se prend pour un bourdon ! La maligne Mallota fusiforme (Mallota fusiformis) pousse l’illusion jusqu’à multiplier les bandeaux contrastés – jaune, gris, roux – sur son abondante fourrure noire.  Sans oublier un épais toupet entre ses deux gros yeux globuleux noirs.

Comme un petit fuseau rondelet ! La Mallota n’a pas l’envergure de l’imposante Volucelle bourdon. Elle ne dépasse guère un centimètre. Ainsi, sa silhouette évoque plus le petit Bourdon des prés que ses lourds cousins, Bourdon des pierres ou Bourdon terrestre !

Outre les longues soies noires de ses tibias, la Mallota fusiforme se distingue par les reflets roux de ses ailes fortement nervurés. On y remarque le zigzag d’une ligne transversale assez sombre. Et, plus discrète, la nervure en V de la famille des éristales.

Inoffensive, la jolie mouche bourdonnante est une active butineuse. Son costume coloré lui donne fière allure. Et semble lui procurer quelque considération dans la bousculade printanière des fruitiers en fleurs.

Source : 

Mallota fusiforme sur fleur de mirabellier.

Une autre mouche costumée : la Volucelle bourdon dans sa version Bourdon des pierres.

Plus audacieuse encore, la Volucelle zonée se donne une allure de frelon.

 

 

Please follow and like us: