La craquante sucrine

La sucrine : un petit coeur craquant et sucré / Un jardin dans le Marais poitevin.

Petite mais finalement généreuse, avec son coeur serré et craquant, la sucrine accompagne joliment la mâche pour une savoureuse salade d’automne.

La sucrine : des feuilles charnues d'un joli vert tendre bien soutenu / Un jardin dans le Marais poitevin.C’est d’abord une très belle petite salade. Avec ses feuilles bien charnues, d’un joli vert tendre soutenu, elle a fière allure au jardin sur le lit de feuilles mortes de novembre.

Il aurait été dommage de l’abandonner au taupin ! Car le satané « fil de fer » a malmené la planche au repiquage. Heureusement, la fouille de la terre meuble et le piégeage ont fini par en venir à bout. Belle récompense que la cueillette de la première petite pomme aux feuilles serrées et craquantes.

Avec la mâche qui donne actuellement en abondance, avec les ultimes tomates cerises qui peinent désormais à mûrir, voilà une succulente salade d’automne. Sans oublier, puisqu’elle est de retour, une belle poignée de coriandre ciselée dans la vinaigrette.

Voir également la recette des sucrines braisées

La sucrine, avec la mâche, pour une succulente salade d'automne / Un jardin dans le Marais poitevin.

Photos Fernand ©

 

Please follow and like us:

Jeunes pousses d’épinard en lasagnes

Jeunes pousses d'épinard / Un jardin dans le Marais poitevin.

Inutile d’attendre qu’elles soient devenues géantes : les jeunes pousses d’épinard sont excellentes mêlées à la salade. Elles feront également de savoureuses lasagnes.

Jeunes pousses d'épinard en lasagnes / Un jardin dans le Marais poitevin.

On a tous quelques souvenirs plus ou moins pénibles avec les épinards. Et pas seulement des souvenirs de cantine. Il est vrai que les sempiternels épinards au jus, accompagnés d’oeufs durs, ne sont peut-être pas le meilleur moyen d’exciter pupilles et papilles. Quoi que. Tout dépend du jus bien-sûr.

Cela dit, voilà une savoureuse alternative pour rendre justice à un légume qui mérite bien mieux qu’une sombre platée. Couleurs, légèreté, parfums… Les lasagnes aux jeunes pousses d’épinard feront l’unanimité.

Tout commence par les jeunes pousses. Quand on a la chance d’en avoir à disposition au jardin, pourquoi forcément attendre leur plein développement ? D’autant que les petites feuilles tendres parfumeront aussi la salade pour accompagner les lasagnes.

Voir la recette

Jeunes pousses d'épinard en lasagnes / Un jardin dans le Marais poitevin.

Photos Fernand ©

 

Please follow and like us:

Choux de Bruxelles : ça sent bon l’hiver !

Choux de Bruxelles / Un jardin dans le Marais poitevin.

Pas de doute, l’automne est maintenant bien avancé. Les premières gelées arrivent. Les poêlées de choux de Bruxelles aussi.

Choux de Bruxelles / Un jardin dans le Marais poitevin.Ils auront tout vu. De la quasi noyade printanière au brûlant soleil de l’été. En passant par la Piéride, les Coupe-bourgeons, l’Altise, la Mouche blanche

Comme renforcés par ces épreuves et par les pluies d’automne, ils redoublent aujourd’hui de vigueur. Voici donc venu le temps de la première récolte des Choux de Bruxelles.

Certes, quelques pieds se sont mal remis du stress estival et laissent s’épanouir trop tôt leurs rejetons. Mais la plupart sont devenus de grands gaillards. Et les petites pommes se pressent, bien fermes, autour de leur solide tronc.

Il y en aura pour une bonne partie de l’hiver. Cuits à la vapeur, ils ont assez de personnalité pour être simplement braisés. Mais une fondue d’oignons et quelques lardons ne gâteront rien. En attendant, les gelées peuvent venir. Ils n’en seront que plus savoureux.

Choux de Bruxelles / Un jardin dans le Marais poitevin.

Photos Fernand ©

 

Please follow and like us: